Brand content, une stratégie gagnante pour les entreprises ?

Brand content, une stratégie gagnante pour les entreprises ?

Le brand content ou contenu de marque en français est un élément clé de toute stratégie webmarketing. Il désigne tout contenu crée pour mettre en avant son univers de marque. Renforcer son image et créer de l’adhérence à la marque, là est tout l’objectif du brand content. Décryptage. 

Quelques points clés pour adapter au mieux votre stratégie de brand content.

  1. Poser votre identité de marque et construisez votre image de marque sur le digital.

L’identité représente la façon dont la marque veut être perçue, par opposition à l’image, qui est la façon dont la marque est réellement perçue par les consommateurs…Il est donc nécessaire de bien identifier les valeurs de votre marque au préalable. De nombreux outils existent afin de définir l’identité de marque, dont la fameuse plateforme de marque qui vous permet de définir en 5 points les valeurs clés de votre identité de marque : valeurs, vision, promesse, style et mission. D’autres outils tels que le Noyau de la marque, conceptualisé par Géraldine Michel, Professeur à LIAE de Paris et Directrice de la Chaire Marque et Valeurs, ou bien le Prisme de Kapferer permettent d’analyser la perception de la marque pour le consommateur et donc son image. 

  1. Choisir le bon contenu et l’adapter à sa cible de communication.

Le digital a remis en question la relation de la marque à son consommateur, en particulier les réseaux sociaux. Sur ces plateformes, où l’appartenance communautaire règne, l’image de marque se co-construit avec des internautes, plus méfiants, participatifs, curieux et versatiles. Cœur de cible de la communication, les entreprises doivent donc adapter leur stratégie de marque auprès d’eux, afin de les séduire, capter leur attention, en adoptant un nouveau comportement, avec une marque plus ouverte, interactive, attentive, et réactive. Comment ? Par la diversification du contenu, la créativité, l’originalité. Rédactionnel ou visuel, ou bien les deux, l’objectif est de dynamiser au maximum son contenu et de créer l’univers expérientiel, le storytelling de la marque tout en étant à l’écoute des valeurs de la marque perçues par l’internaute. Une stratégie gagnante pour faire évoluer son image de marque et garantir une bonne gestion de son e-reputation. 

    3. Intégrer sa stratégie de brand content dans une stratégie d’inbound marketing.

Pour aller plus loin, adopter une bonne stratégie de brand content impacte positivement les actions de conversion. En créant de l’adhérence à la marque, vous créez un réflexe dans l’esprit du consommateur qui générera plus facilement une action d’engagement dans le tunnel de conversion de votre stratégie d’inbound marketing. C’est-à-dire qu’il s’agit de travailler la notoriété de l’offre auprès des clients et non clients et ceux en fil rouge et actionner des leviers d’acquisition en parallèles.

Besoin d’accompagnement ou d’un conseil, contactez-nous.

 

Quels sont ces nouveaux réseaux sociaux en pleine croissance ?

Quels sont ces nouveaux réseaux sociaux en pleine croissance ?

L’usage des réseaux sociaux s’est considérablement accentué ces derniers mois  et ce depuis le premier confinement. En effet, 55% des français déclarent qu’ils auraient mal vécu le confinement sans leur présence. Cela en dit long sur l’importance que ces plateformes ont dans notre quotidien.

Pendant cette période, de nouveaux réseaux sociaux ont vu leur nombre d’utilisateurs augmenter de façon exponentielle. Les entreprises doivent-elles pour autant prendre d’assaut ces nouveaux réseaux qui influencent indéniablement les habitudes de consommation des internautes.

Avec plus de 3,9 milliards d’utilisateurs en juillet 2020, c’est 51% de la population mondiale qui consulte sur leurs mobiles des réseaux  sociaux tels que Facebook, Instagram, Youtube, Snapchat ou encore Tiktok et Twitch.

Au vu de leur potentiel et du nombre d’utilisateurs connectés sur ces plateformes, de nombreuses entreprises se sont interrogées sur l’avantage d’exploiter ces médias au sein de leur stratégie de communication et de promotion digitale.

Quels sont ces réseaux sociaux, décryptage ?

Le réseau social par l’image : Instagram

Avec plus d’1 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde en 2019, Instagram se place parmi les réseaux sociaux les plus populaires. En France, c’est plus de 32 millions de visiteurs uniques par mois qui sont actifs sur le réseaux social. Des chiffres intéressants pour les commerçants et les entrepreneurs puisque 60% des visiteurs découvrent de nouveaux produits sur l’application. Par conséquent, ces nouveaux lieux de rencontre entre produit et client sont de nouveaux marchés à conquérir.

Le +  de ce réseau : 

Ce réseau social permet d’illustrer son expertise et de faire connaître sa marque à travers du contenu moins conventionnel, aspirationnel et ainsi de fédérer une communauté autour de votre marque. Proposer du contenu visuel de qualité est primordial sur cette application qui met en avant l’esthétisme. Mais surtout cela permet de donner envie à vos prospects de devenir vos clients. 

La hausse remarquable de Tiktok

Durant le confinement, la plateforme a vu croître son nombre d’utilisateurs : une augmentation de 27% par rapport à 2019. En effet, plus de 11 millions de français utilisent Tiktok chaque mois dont les 16-24 qui en sont les premiers utilisateurs. De plus en plus de marques s’intéressent  à cette cible en jouant le jeu du  réseau social par le biais de très courtes vidéos de produits.

L’audio en montée avec Clubhouse 

Clubhouse est un nouveau réseau social né il y a quelques mois. Il est basé sur la voix de l’utilisateur et permet d’échanger, débattre et apprendre sur divers sujets avec des personnes du monde entier. La richesse de ce réseau social réside dans le fait que l’échange est basé exclusivement sur la voix, aucun autre contenu n’est donc à produire.

clubhouse

Le réseau social permet la création de clubs afin de réunir des personnes autour d’une thématique spécifique. Les utilisateurs de cette plateforme créent des « rooms », ce sont des espaces d’échange similaires à des appels à plusieurs avec la possibilité d’interagir ou juste d’écouter les participants de la room. 

C’est également un nouvel espace pour créer du lien avec de potentiels clients, comprendre leurs attentes et leurs besoins pour mieux adapter l’offre et fidéliser la communauté autour de l’entreprise.

L’authenticité de plus en plus sollicité avec les lives Twitch

Twitch est une plateforme collaborative basée sur la diffusion en direct de vidéos sur différentes thématiques. Une communication axée sur le relationnel et qui permettrait de créer un lien de proximité avec sa cible. 

Cependant, tout comme Tiktok la plateforme Twitch rassemble un public assez jeune (67% des utilisateurs sont âgés entre 13 et 35 ans) et peu de marques ont su tirer profit de cette plateforme malgré les opportunités qu’elle présente.

À l’exception de  quelques cas tels que  des chaînes d’informations (BFMTV)  ou de politiciens pour des interviews.

Vous vous posez plus de questions ?

L’UX Writer, un rôle indispensable en 2020 ?

L’UX Writer, un rôle indispensable en 2020 ?

Qu’est-ce qu’un UX Writer ?

L’UX Writer aussi appelé UX Copywriter ou Concepteur Rédacteur UX est celui qui représente l’entreprise de façon rédactionnelle. En effet, il est la voix de l’entreprise car il veille au mieux à l’expérience de l’utilisateur lors de sa visite sur le site internet.

Mais il est bien plus que ça, c’est l’intermédiaire créant un lien entre l’utilisateur web et l’entreprise pour garantir la meilleure expérience web. Il rédige pour le web dans le but d’optimiser l’interface pour les besoins et objectifs des utilisateurs.
Pour résumé, c’est celui qui va permettre de garder le lien entre l’entreprise et le client. Sa place est donc plus que primordiale de nos jours.

Nous le savons, le digital s’est révélé être la clé pour permettre à son entreprise de rester pérenne pendant cette crise sanitaire. Et pour cause, les UX Writer permettent de maintenir ce lien grâce à cectte stratége rédactionnelle orientée utilisateurs.

Faire de l’UX Writing c’est en effet travailler sur la cohérence de l’expérience utilisateur en alliant design, typographie, en respectant la charte rédactionnelle et la ligne éditoriale de l’entreprise.

Son travail s’effectue  en équipe avec l’UX designer et l’UI designer qui possèdent des compétences complémentaires pour améliorer l’expérience utilisateur au quotidien.

Un rôle indispensable auprès des entreprises.

L’une des premières choses attendues dans ce métier c’est de définir le « Tone of voice » de l’entreprise. Le ton of Voice c’est tout simplement le document permettant de définir la voix de l’entreprise.
Ce document personnifie l’entreprise en lui définissant une vraie identité, une certaine manière de s’exprimer, une personnalité, des valeurs etc.
Cela permet de garder une cohérence dans UX Writing et d’avoir une ligne directive dans la rédaction des différents contenus du site internet.

Le champ d’action de l’UX Writer est assez large. Il peut entre autre être en charge de la rédaction des messages d’applications, des messages d’erreurs, des titres, de la rédaction de FAQ, de guides, d’articles de blog, ou de la publicité d’une marque.

C’est en effet, le garant de la voix de l’entreprise. Il veille particulièrement à respecter la cohérence de l’image de l’entreprise et l’expérience utilisateur créé par plusieurs intervenants dans la chaîne créative (UX designer, UI designer etc.)

Quelles sont les compétences attendues ?

Le profil de l’UX Writer est bien particulier, il se doit d’être très ouvert d’esprit, créatif et à l’affût des nouvelles tendances qui se font dans le domaine de la communication et du graphisme mais pas que.
Nous mettons l’accent sur la rigueur car c’est un trait de caractère que le concepteur-rédacteur UX doit posséder. En effet, pour lui chaque mot compte et chaque détail est important.

– Rendre l’échange plus humain avec le client à travers le site internet.
Donner du sens aux détails.
Utiliser la Micro copy : choix stratégiques des mots pour guider l’utilisateur et faciliter l’interaction avec le produit ou le site. Ces mots sont directement liés à une action pour pousser le visiteur à agir.

Ce sont entre autres des compétences que possède l’UX Writer.

C’est évident, avoir de telles compétences au sein de votre entreprise est la clé pour améliorer l’expérience utilisateur et pérenniser son activité sur le web.

Qui fait appel aux UX Writers ?

Toute entreprise peut faire appel à eux, les plus petites entreprises peuvent solliciter des UX Writer en free-lance pour des missions ponctuelles qui ne nécessitent pas leur présence totale.

Néanmoins, de grandes entreprises avec un besoin plus important feront appel à des UX Writer à temps plein. En effet, leur fonction est nécessaire pour des entreprises pour lesquelles de nouveaux produits sortent régulièrement par exemple.

Avoir un UX Writer c‘est donc une réelle plus-value pour l’entreprise en 2020 surtout pour les années à venir.
Celui-ci apporte une dimension humaine et réelle au site internet et cela a impact direct sur l’utilisateur. Donc n’attendez plus et faites appel à nous pour vous accompagner.

 

Vous vous posez plus de questions ?

Femmes dans la Tech, les talents de demain.

Femmes dans la Tech, les talents de demain.

C’est le sujet dont tout le monde parle. La féminisation des métiers du numérique. Pourquoi fait-il tant de bruit ? Parce que les chiffres parlent d’eux-mêmes, parce que c’est un sujet à la fois économique et sociétal, parce que tout simplement, la place des femmes dans le numérique c’est l’avenir.

La présence des femmes dans le numérique est en déclin

Le nombre de femmes diplômées dans le secteur de la Tech (enseignement supérieur, numérique et ingénierie) a fortement diminué ces dernières années entraînant une baisse de la mixité dans les fonctions numériques. Les cycles courts ont été délaissés par les femmes et on observe une stagnation au niveau des maîtrises. Sur la seule branche du numérique, le nombre de femmes diplômées baisse de 2%. Un constat à contresens des autres pays européens où les effectifs de femmes diplômées progressent de 2% dans la tech, et de 23% dans le numérique.  Principalement pointés du doigt : les stéréotypes et représentations genrées véhiculées par la société, le manque d’accompagnement tout au long du parcours scolaire, la méconnaissance des métiers, l’absence des modèles féminins, tout autant de facteurs qui expliquent cette sous-représentation des femmes dans le secteur du numérique.

Inspirer, encourager les femmes à se révéler et être des actrices de l’innovation.

Augmenter la présence des femmes dans le numérique apparait aujourd’hui de première nécessité. Alors comment en finir avec les idées reçues et convaincre les femmes de se tourner vers la formation et les métiers du numérique ? Quelques 200 000 postes restent à pourvoir dans le numérique d’ici 2022. La mixité femmes-hommes est impérative dans un secteur dynamique où les recrutements et les créations d’emplois sont les plus nombreux. L’enjeu est de former, recruter et fidéliser les talents féminins. Et cela commence par l’orientation. Il s’agit de pouvoir faire découvrir ces futurs métiers aux différents stades scolaires, d’encourager les femmes à s’investir dans ces métiers en leur apportant la confiance et l’épanouissement nécessaire, les rassurer sur leurs compétences et aptitudes à pouvoir embrasser des carrières à responsabilité ou non dans le secteur, de les former selon des méthodes d’apprentissages plus individualisées, personnalisées, moins genrées.

Des initiatives à saluer pour promouvoir la mixité dès le plus jeune âge

La Journée de la Femme Digitale a lancé un concours d’innovation, prix Margaret Junior, destinée au jeunes filles d’Europe et d’Afrique de 7 à 18 ans. Ce prix innovant aura lieu du 6 janvier au 8 février 2021. Le but final de l’initiative est de permettre à une jeune fille africaine et européenne d’obtenir des bourses d’étude, des accompagnements sous forme de coaching et également du matériel tels que tablettes, ordinateurs, pour accroître leurs compétences dans le domaine. Les jeunes filles devront présenter un projet de start-up ou un prototype qu’elles auront élaboré.

Lancement du campus de la startup kids pour jeunes filles

L’aventure Startup for kids lance son campus pour jeunes filles. Cette initiative est rythmée par l’envie de confronter les plus jeunes aux enjeux de la société et ce dans le but de les préparer au mieux à la société dans laquelle ils évoluent.
Le lancement de cette initiative a également permis de lancer d’autres formats intéressant notamment Girl Power, format visant à casser les stéréotypes de genre dès le plus jeune âge. Et de placer sur un même pied d’égalité les jeunes filles et les jeunes garçons.
Des ateliers, hackathon et cours sont donc organisés autour de cette égalité de genre.

Qu’en est-il de Market Reach ?

Dans cette même optique Market Reach a participé a un webinar d’Aden Formations autour de la féminisation des métiers du numérique et du digital. Cet échange a pu enrichir chaque participant grâce aux intervenantes qui ont partagé leurs expériences. Vous pouvez le retrouver en replay en cliquant ici => https://aden-formations.fr/ld/replay-webinaire-la-feminisation-des-metiers-du-numerique/

Ce qu’il faut donc retenir est que la mixité est la clé du succès économique d’une entreprise, et les femmes sont très attendues dans ce secteur. « Mesdames, vous avez votre place dans toutes les fonctions et dans toutes les sociétés. Prenez-la ! ».

Alors qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Lire aussi l’article de Carine Saint Medar sur https://www.lepoint.fr/afrique/apres-covid-19-l-afrique-peut-compter-sur-ses-femmes-20-05-2020-2376372_3826.php